Conférences / Projections

L'intérêt général et moi

Mardi 2 octobre, 20h

Film réalisé par Sophie Metrich et Julien Melanesi

 

Projection suivie d’un débat en présence de 

Françoise Verchère, ex-conseillère Départementale (44) et maire de Bouguenais, coprésidente du collectif des élus anti-aéroport de NDDL
 
Une autoroute construite mais vide (l'A65 Langon-Pau), un projet ferroviaire pharaonique (la LGV GPSO), un projet d’aéroport vieux de plus de 40 ans (Notre Dame des Landes). Sous ces infrastructures, des vies, des territoires, des espaces naturels Sacrifiés ou devant l’être, au nom de l’intérêt général. Mais Qu’est ce que l’« intérêt général » ? Qui le définit ? Sur quels fondements ? Au nom de quoi ? De qui ? Quelle est, quelle doit être la place des « sacrifiés » dans cette définition ? Habiter, vivre dans un lieu, donne-t-il des droits sur son devenir ?

 

Participation Libre - Avec la LDH, attac et Paresse


La Fête de la Science

 

• Conférences :

- « D'autres terres, d'autres vies : les Exoplanètes » 

par Thérèse Encrenaz, astrophysicienne, directrice de recherche au CNRS, vice-présidente de l'Observatoire de Paris jusqu'en 2011 et spécialiste des atmosphères planétaires.

Lundi 15 octobre - 14h30 : en partenariat avec l’Université du Temps Libre de Concarneau

Sur réservation

Lundi 15 octobre - 20h : en partenariat avec le Lycée Pierre-Guéguin de Concarneau

Entrée Libre

 

- « Bienvenue dans l’Espace » par Liam Fauchard

• Mercredi 17 octobre à l’Espace Jeunes (horaire à préciser)

• Jeudi 18 octobre : séances scolaires au Sterenn

 

• Concours : « Dessine-moi une autre Terre et ses habitants » en direction des écoles élémentaires du territoire. 

 

Remise des prix le samedi 27 octobre



Laïcité et liberté de conscience

Mardi 11 décembre, 20h30

Conférence avec Thierry Mesny, libre penseur (Association des Libres Penseurs de France),  et universitaire
 

Une confusion est sciemment entretenue entre la liberté de conscience et la liberté religieuse. Pourtant il suffit de se retourner sur l’histoire des combats menés par ceux qui voulaient penser par eux-mêmes, que cela soit dans le domaine religieux ou le domaine profane, pour mesurer à quel point l’une conditionne l’autre.

 


La liberté de conscience est une avancée propre de la modernité : celle dont nous jouissons actuellement est le résultat d’un long combat qui commence à la Réforme, se poursuit sous les Lumières et devient une réalité juridique avec l’avènement de la IIIe République.

 

Les libres penseurs, dans un combat déterminé, souvent local, ont participé de cette victoire de la liberté. Ils continuent d’exercer une vigilance de tous les instants au respect de la loi de 1905, garante de la liberté de conscience.

 

 

Participation Libre - Avec l'Amicale Laïque de Concarneau, la LDH et attac